ressource

ressource

ressource [ r(ə)surs ] n. f.
XVIe; resorce « secours » 1170; de resourdre « rejaillir », et fig. « se rétablir »; lat. resurgere
1Ce qui peut améliorer une situation fâcheuse. 2. expédient, 2. moyen, possibilité, recours, secours. « Nous autres [femmes], nous n'avons qu'une ressource, c'est de plaire » (Barrès). « Je n'ai d'autre ressource, pour me soulager de ces crises, que de donner libre cours à la fièvre de ma pensée » (Chateaubriand). En dernière ressource. recours, 2. ressort (cf. En désespoir de cause). « On ne le retrouve que mort, ayant eu, lui et les siens, la nécessité terrible d'en venir à la dernière ressource (de se manger les uns les autres) ! » (Michelet). Vieilli Sans ressource : sans remède. « Le reste est un malheur qui n'est point sans ressource » (Racine). (En parlant de personnes) Vous êtes ma dernière ressource.
2(fin XVIe) Au plur. Moyens pécuniaires, moyens matériels d'existence. argent, économies, finances, fonds, fortune, revenu, richesses. « Son train de vie qui est des plus modestes concorde avec ses ressources avouées » (Romains). « malheureusement nos ressources pécuniaires sont bornées » (Balzac). Être sans ressources. pauvre. Les ressources de l'État ( crédit, recettes) . Ressources d'une entreprise (aussi 2. capital) .
3(XIXe) Plur. Moyens matériels (hommes, réserves d'énergie) dont dispose ou peut disposer une collectivité. Ressources en hommes et en matériel d'une entreprise. Ressources naturelles d'un pays. Ressources pétrolières d'une région.
Ressources humaines (d'une entreprise) :l'ensemble du personnel. ⇒ potentiel . Gestion des ressources humaines. L'hôpital « bénéficie de moyens financiers énormes, de matériel technique de pointe et de ressources humaines inégalées » (Le Nouvel Observateur, 1990).
4(XVIIe) Plur. Les forces de l'esprit, du caractère, les possibilités d'action qui peuvent être mises en œuvre le cas échéant. « des trésors de dévouement, d'abnégation, des ressources de prévoyance » (Fromentin). « Il y a des ressources inépuisables dans le courage et dans la vertu » (Marmontel). Avoir des ressources variées (cf. Avoir plusieurs cordes à son arc). Un homme de ressources, apte à trouver des solutions en toute circonstance. — (Au sing.) Loc. Avoir de la ressource : être encore capable d'un effort. — Impers. Avec lui, il y a de la ressource.
Moyens, possibilités. Il gagnait « par la science qu'il avait de toutes les ressources et de tous les secrets du métier » (Goncourt). Les ressources d'une langue (en tant que moyen de communication, d'expression).
5Aviat. Évolution d'un avion lorsque la force centrifuge reste constamment dans son plan de symétrie; sa faculté de reprendre de l'altitude par cette évolution. Avion en ressource (opposé à en virage) .
6Inform. Élément d'un système informatique (fichier, mémoire, périphérique) susceptible d'être alloué à plusieurs processus.

ressource nom féminin (ancien français resours, de resordre, se rétablir, du latin resurgere) Ce qui tire d'embarras, améliore une situation difficile : Vous êtes ma seule ressource dans ces circonstances. Manœuvre de redressement d'un avion à la suite d'un piqué. Partie d'un système informatique pouvant être employée par différents utilisateurs. ● ressource (difficultés) nom féminin (ancien français resours, de resordre, se rétablir, du latin resurgere) Prononciation [ʀə&ph103;&ph105;ʀ&ph103;], le e se prononce comme dans revers. Orthographe et sens 1. Sans ressource(s). On écrit un homme sans ressources (= sans argent), au pluriel, mais, dans un registre plus soutenu, un homme sans ressource (= sans recours, sans moyen de se tirer d'embarras), au singulier. Remarque Comme c'est souvent le cas en français, le mot a un sens abstrait au singulier et concret au pluriel. 2. De ressource. On écrit un homme de ressource (= plein d'ingéniosité, prompt à se tirer d'embarras), au singulier (plutôt que un homme de ressources). ● ressource (expressions) nom féminin (ancien français resours, de resordre, se rétablir, du latin resurgere) Avoir de la ressource, avoir des réserves d'énergie, d'endurance permettant de faire face. Un homme de ressource(s), qui n'est jamais à court de solutions, qui triomphe des situations les plus délicates. ● ressource (synonymes) nom féminin (ancien français resours, de resordre, se rétablir, du latin resurgere) Ce qui tire d'embarras, améliore une situation difficile
Synonymes :
- remède
Avoir de la ressource
Synonymes :
- caractère
- cran (familier)
- réserves
- volonté

ressource
n. f.
d1./d Moyen employé pour se tirer d'embarras. N'avoir d'autre ressource que la fuite.
d2./d (Plur.) Moyens pécuniaires. être sans ressources, dans la misère.
|| Richesses, produits naturels, biens, moyens matériels dont dispose un pays. Ressources minières.
Fig. Ressources humaines.
|| GENET Ressources génétiques: ensemble des génotypes d'êtres vivants utiles ou utilisables et pouvant faire l'objet d'une gestion par l'homme en vue de préserver la diversité biologique.
d3./d Plur. Fig. Moyens d'action, réserves de forces, d'habileté, etc. Les ressources du courage.
Encycl. La notion de ressources est liée à celle de réserves, c.-à-d. à ce qu'il est économiquement possible de prélever. Certaines ressources (produits agricoles, forêts) se renouvellent au bout d'un certain temps. D'autres (minerais, pétrole) ne se renouvellent pas ou le font sur une durée très longue (plusieurs millions d'années pour le charbon ou le pétrole). Les ressources agricoles dépendent de la surface des terres cultivables (le quart des surfaces émergées dont la moitié seulement est actuellement cultivée) et du rendement de ces terres. Les ressources en eau douce sont renouvelables; 4 % du stock disponible étant actuellement consommés chaque année, on envisage qu'aucun problème grave ne se posera avant l'an 2015 pour l'ensemble de la planète, mais la consommation d'eau douce sur le globe est très inégalement répartie. Les ressources en énergie et en minerais sont partic. limitées: on prévoit quelques dizaines d'années pour le pétrole, le gaz naturel, l'uranium, le cuivre; et moins encore pour le mercure, le plomb, le zinc, l'étain. Les ressources de la mer sont très variées et difficiles à dénombrer (sels, iode, minerais, pétrole). Elles sont actuellement difficilement exploitables au-delà d'une profondeur de quelques centaines de mètres. L'épuisement progressif des ressources naturelles appelle diverses mesures à l'échelle planétaire: lutte contre la pollution (en partic. celle des océans), réduction du gaspillage (important dans les pays industriels), recyclage de l'eau et des matières premières et développement de sources d'énergie nouvelles: énergie solaire, géothermie, fusion nucléaire contrôlée, etc.

⇒RESSOURCE, subst. fém.
I. — Moyen permettant de se tirer d'embarras ou d'améliorer une situation difficile. Synon. recours.
A. — [À propos d'une chose] La fuite est ma seule ressource. Le magistrat lui fait sentir que sa seule ressource est en ce moment de dire la vérité (SÉNAC DE MEILHAN, Émigré, 1797, p. 1590). Le traitement chirurgical est (...) une ressource précieuse lorsque l'ulcère n'est pas compliqué, mais que le traitement médical correctement suivi et suffisamment prolongé a échoué (QUILLET Méd. 1965, p. 139).
COUT. Partie d'étoffe laissée en surplus dans les coutures et pouvant être utilisée en cas de besoin. C'est le dimanche qu'on étrenne les redingotes à ressource (VALLÈS, Réfract., 1865, p. 190).
B. — [À propos d'une pers.] Vous êtes ma dernière ressource. Je commençai à entrevoir qu'ils s'ennuyaient mortellement et [que] (...) j'étais leur ressource contre l'ennui (STENDHAL, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 280). Le petit abbé continue d'être ma seule ressource parmi les crétins ecclésiastiques de cette montagne (BLOY, Journal, 1906, p. 314).
Arg. Père, mère la Ressource, Madame la Ressource. ,,Personne fertile en expédients, à laquelle on a toujours recours dans de mauvaises affaires, et dont les conseils, la fortune et le crédit suffisent pour vous tirer d'embarras`` (HAUTEL 1808). [Une des habituées de cette maison de jeu] la belle Saint-Ernest. Cette madame la Ressource a encore la taille élégante, la tournure distinguée (RABAN, MARCO SAINT-HILAIRE, Mém. forçat, 1828-29, p. 76).
C. — Locutions
1. Loc. nom.
a) Homme de ressources. Homme habile à se tirer d'embarras. Tu es un homme d'esprit... Un homme de ressources... Tire-toi de là comme tu pourras (DUMAS père, Halifax, 1842, III, 4, p. 80).
b) Ville de ressources. ,,Ville où l'on trouve facilement tout ce dont on a besoin`` (Ac.).
2. Loc. verb.
a) Avoir la ressource de + inf. Avoir la possibilité de. Si la brume est trop épaisse, on a la ressource d'y mouiller [dans la baie de Monterey] (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 248).
b) Avoir de la ressource. Savoir se tirer d'affaire en faisant appel à des moyens efficaces. Lucile: Si j'avais vraiment voulu vous faire taire, depuis huit jours que je suis ici, je l'aurais fait. Les filles ont de la ressource (ANOUILH, Répét., 1950, II, p. 39).
Empl. impers. Il y a de la ressource. Il y a moyen de se tirer d'affaire. [Adeline:] — (...) Reprends courage, il y a de la ressource. — Aucune! dit le baron. Personne dans le gouvernement ne peut trouver deux cent mille francs (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 275).
Ce cheval a de la ressource. Ce cheval a de la vigueur malgré une longue course. (Dict. XIXe s.).
3. Loc. adv.
a) Sans ressource. Sans moyen, sans possibilité de se tirer d'affaire. Ceci ne veut pas dire que les ouvriers et les paysans fassent la révolution à leur insu (...). C'est ainsi peut-être que le préfet de police verra l'histoire. Mais de telles vues le laissent sans ressource devant une véritable situation révolutionnaire (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 508).
b) En/pour/comme dernière ressource. Comme moyen ultime. Synon. en dernier recours, en dernier ressort (v. ressort2). C'est à désespérer de l'avenir du pays, et le petit nombre de ceux qui protesteraient n'auraient, comme dernière ressource, qu'à s'exiler pour ne pas être plus longtemps les complices ou les témoins de cette décadence morale (VIOLLET-LE-DUC, Archit., 1872, p. 398):
1. Pour ce qui concerne l'extérieur [des locaux], l'enduit sous n'importe quelle forme ne doit être utilisé que comme toute dernière ressource (...). Il est trop tentant pour le mauvais constructeur de dissimuler, à l'aide de ce moyen, une ossature mal étudiée...
Arts et litt., 1935, p. 20-12.
II. — Le plus souvent au plur.
A. — Moyens pécuniaires dont dispose une personne pour assurer son existence. Synon. économies, finances. Avoir de maigres ressources; être dénué de ressources; diminuer, augmenter ses ressources; disposer de ressources importantes. Je vendis mes châles, mes diamants, je pris mes économies, enfin je réalisai toutes mes ressources, et (...) je partis avec Louise pour la Belgique (DU CAMP, Mém. suic., 1853, p. 176). Ses ascendants [d'un militaire décédé] ont droit à une pension lorsqu'ils sont âgés et ont des ressources modestes (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p. 288).
♦ Parfois au sing. Ne pouvant compter que sur quelques subsides de sa mère, veuve, dont la petite fortune avait été bien diminuée, il cherchait une ressource supplémentaire. On lui a offert, ici, en 17, un modeste emploi de journaliste (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 90).
Locutions
1. Loc. adv. Sans ressources. Sans moyens pécuniaires permettant d'assurer son existence. Pour les crimes de sang — en dehors du cas spécial des crimes passionnels où se rencontrent toutes les classes — les assassins, les auteurs de coups et violences, etc., sont, en grande majorité, des individus sans ressources (Traité sociol., 1968, p. 215).
♦ Parfois au sing. Le peu d'argent que pouvait me donner ma famille fut bientôt mangé. Je me trouvai sans ressource (BALZAC, Illus. perdues, 1839, p. 271).
2. Loc. verb., vieilli. Faire ressources de qqc. En tirer parti pécuniairement:
2. ... les sœurs hospitalières (...) se trouvèrent réduites à faire ressources de leurs derniers moyens (...) Joséphine (...) avait fait présent à madame Maunoir de deux moutons espagnols (...) et ces deux mérinos, soignés avec succès, ont à la longue composé un petit troupeau dont les produits devinrent en 1820 et 1821, les plus sûres ressources de la communauté.
LATOUCHE, L'HÉRITIER, Lettres amans, 1821, p. 138.
B. — Moyens matériels dont dispose un pays, une région, une collectivité. Ressources hydrauliques, industrielles, minières, pétrolières d'un pays. Il n'y avait plus qu'à (...) explorer le sol au triple point de vue de ses ressources minérales, végétales et animales (VERNE, Île myst., 1874, p. 98). C'est l'U.R.S.S. d'abord qui (...) dut (...) développer d'arrache-pied les ressources sibériennes: charbon, minerai, pétrole — en posant de nouvelles voies ferrées (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 431). Parfois au sing. Les industries du déroulage et du contreplaqué ont (...) trouvé dans nos territoires forestiers d'Outre-Mer (...) une ressource particulièrement favorable qui est « l'okoumé », bois qui fut et qui restera peut-être « l'or du Gabon » (Industr. fr. bois, 1955, p. 30).
1. En partic.
a) Dans un cont. écol. Ressources naturelles. ,,Ensemble constitué des éléments biotiques et non biotiques de la Terre, ainsi que des diverses formes d'énergies reçues (énergie solaire) ou produites sans intervention de l'homme (marées, vents)`` (GUNN-MURCIA Secours 1984). La dégradation des biocœnoses figure au premier rang des multiples modalités par lesquelles l'humanité surexploite sinon gaspille les ressources naturelles (Fr. RAMADE, Élém. d'écol. appl., Paris, McGraw-Hill, 1978, p. 453).
b) Dans un cont. milit. Moyens militaires (hommes, armement, vivres) dont dispose une armée. Je revins sur la même idée auprès de Cadorna, en lui demandant d'attaquer « avec toutes ses ressources en hommes et en munitions pour fixer l'ennemi et le battre » (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 303).
2. Spécialement
a) ÉCONOMIE
,,Ensemble des moyens financiers mis effectivement à la disposition de l'entreprise`` (LAUZEL-MUSS. 1970). Ressources propres; ressources d'emprunt (LAUZEL-MUSS. 1970).
Ressources budgétaires. ,,Ensemble des recettes évaluées dans la loi des finances ou dans un budget local`` (Admin. 1972). Les pouvoirs publics ont aussi une action plus directe, et non moins importante, pour stimuler les investissements eux-mêmes. Le moyen le plus direct est l'utilisation des ressources budgétaires en vue du financement des investissements (Univers écon. et soc., 1960, p. 30-15).
b) INFORMAT. ,,Ensemble des moyens et richesses disponibles. Ensemble des moyens dont dispose un ordinateur pour exécuter un programme ou plusieurs programmes simultanément`` (GING.-LAURET 1982). Si un programme prioritaire est demandé, et que les ressources ne sont pas disponibles, un programme non prioritaire est interrompu pour libérer les ressources nécessaires au programme prioritaire (GING.-LAURET 1982).
C. — Au fig.
1. [À propos d'une pers.] Capacités, possibilités (physiques ou morales) dont elle fait preuve dans la difficulté ou l'effort. Synon. réserve. Chez ces âmes [les patriciens] habituées au luxe et à la mollesse (...) il s'est trouvé, aux jours du malheur, des ressources imprévues d'énergie, de courage et de résignation (SANDEAU, Mlle de La Seiglière, 1848, p. 25). [Le sportif] doit, enfin, grâce à une stricte discipline de vie et à l'observance continuelle de règles d'hygiène, utiliser au mieux ses ressources physiques (R. VUILLEMIN, Éduc. phys., 1941, p. 105).
[À propos d'une qualité phys. ou mor.] Possibilités, réserves. L'on n'a droit de compter sur un miracle que lorsqu'on a généreusement épuisé toutes les ressources du courage et du dévouement (LAMENNAIS ds L'Avenir, 1831, p. 371). Le joueur (...) [ne] déploie pas ses qualités ou ses dispositions, les ressources de son adresse, de ses muscles, de son intelligence (Jeux et sports, 1967, p. 162).
2. [À propos d'une techn., d'une sc., d'un art] Moyens, possibilités offerts à l'usager. Pour résoudre cette grande tâche [d'urbanisme], il est indispensable d'utiliser les ressources de la technique moderne (LE CORBUSIER, Charte Ath., 1957, p. 110). De nombreux géomètres (...) ne craignirent pas de recourir aux ressources de l'algèbre et de l'analyse (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 29).
En partic. Ressources de la langue, d'un procédé littéraire. Moyens qu'ils offrent à l'usager pour exprimer sa pensée. Une perception directe est d'autant plus précieuse que nous savons moins l'exprimer. Plus elle met en défaut les ressources de notre langage, plus elle nous contraint à les développer (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 282). La poésie populaire française avait, sans en formuler les règles apollinariennes, déjà utilisé ces ressources de la rime:Ma fille, c'est un cheval gris — S'est étranglé dans l'écurie, dit la « Chanson du roi Renaud » (ARAGON, Crève-cœur, 1941, p. 74).
III. — AÉRON. Manœuvre de redressement brusque d'un avion qui passe du piqué (descente) à la chandelle (montée). Par mauvais temps, un (...) [avion] peut encaisser des efforts (...) supérieurs à ceux qui sont dus à une ressource commandée (GUILLEMIN, Constr., calcul et essais avions, 1929, p. 275).
Prononc. et Orth.:[]. BARBEAU-RODHE 1930: la ressource []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 resourse « secours » (Chronique Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 20165); 1422 « recours utilisé pour faire face à une situation difficile » (A. CHARTIER, Quadrilogue invectif, éd. E. Droz, p. 58); 2. 1377 (en fauconnerie) « remontée de l'oiseau après un mouvement de descente » (GAGE DE LA BUIGNE, éd. A. Blomqvist, 9552); 1920 « manœuvre de redressement d'un avion » (A. LAINE, Dict. de l'aviation, p. 327 ds QUEM. DDL t. 16); 3. 1558 « moyens pécuniaires d'existence » (DU BELLAY, Les regrets, éd. H. Chamard, t. 2, p. 99); 4. a) 1588 « capacité physique de fournir un nouvel effort » (MONTAIGNE, Essais, éd. P. Villey et V. L. Saulnier, p. 900); b) 1687 « forces de l'esprit, du caractère » (BOSSUET, Louis de Bourbon ds LITTRÉ); 1718 homme plein de ressources (Ac.); 1740 homme de ressource (ibid.); 5. 1779 « possibilités d'expression de la langue » (D'ALEMBERT, Éloge de Girard ds Œuvres, t. 3, p. 361). Part. passé fém. subst. de l'a. verbe ressourdre « ressusciter » (fin Xe s. Passion, 336 ds T.-L.), « relever, secourir » (ca 1135, ibid.), « se rétablir (d'animaux malades) » (1376, Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 54, 50), du lat. resurgere « se relever », « se rétablir, se ranimer », « ressusciter ». Fréq. abs. littér.:3 241. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 6 219, b) 3 326; XXe s.: a) 2 791, b) 5 015. Bbg. Dossiers de mots (automatique, informatique et mesure). Néol. Marche. 1980, n ° 17, pp. 19-20. — QUEM. DDL t. 16.

ressource [ʀ(ə)suʀs] n. f.
ÉTYM. XVIe; resorse « secours », v. 1160; ressourse « relèvement, rétablissement », XVe; p. p. subst. de resourdre « rejaillir » (→ Source, dér. de sourdre), et fig., « se rétablir, se relever », sens du lat. resurgere, dont resourdre est dérivé.
Ce qui peut fournir de quoi satisfaire au besoin, améliorer une situation.
1 « Espérance ou moyen de se rétablir, quand on a fait une perte » (Furetière, 1690); ce qui peut améliorer une situation fâcheuse. Arme (fig.), excuse, expédient, moyen, recours, remède (fig.), secours. || N'avoir ni ressource ni palliatif (cit. 3). || La ressource de faire qqch. (→ Imaginer, cit. 21; obliquité, cit. 3; magnifiquement, cit.). || Avoir la ressource de… || N'avoir d'autre ressource que de… (→ Percer, cit. 3). || De sottes médisances (cit. 4), ressource ordinaire de la méchanceté. || L'unique, la seule ressource, la ressource suprême, ultime… Planche (cit. 10 : planche de salut), refuge. — ☑ En dernière ressource. Ressort (→ En désespoir de cause).
(Déb. XVe, ressourse). Sans ressource : sans remède (→ Blaser, cit. 6). || Les maladies mortelles ne trouvent dans l'art (cit. 34) aucune ressource.
1 Le reste est un malheur qui n'est point sans ressource (…)
Racine, Britannicus, III, 3.
2 Nous autres (femmes), nous n'avons qu'une ressource, c'est de plaire (…)
M. Barrès, Un jardin sur l'Oronte, XVII.
(En parlant de personnes). || Vous êtes ma dernière ressource.
2 (Fin XVIe). Moyens pécuniaires, moyens matériels d'existence.REM. On emploie généralement le pluriel pour désigner des moyens assez importants tenus en réserve pour les mauvais jours (sens étym.) ou constituant des revenus sûrs. Argent, bourse, économie(s), finance, fonds, fortune, richesse(s). || Ressources avouées (→ Concorder, cit. 3), cachées, secrètes, illicites… || Le plus clair de ses ressources est employé à… || Diminuer (appauvrir), augmenter (enrichir) les ressources de qqn. || Être sans ressources (→ Affilier, cit. 1; capacité, cit. 9). Pauvre (→ fam. À fond de cale, dans la purée). || Dénué de ressources. || « Un homme n'ayant ni crédit ni ressource » (→ 1. Bourse, cit. 6, La Fontaine). || Les ressources du budget, de l'État, du Trésor. Trésorerie (→ Impôt, cit. 15). || Ressources affectées : recettes du Trésor affectées à un usage particulier (« il s'agit en réalité d'une forme de subvention », Romeuf).
3 (…) si mon dévouement pour vous est aveugle, mon père, et sans bornes, mon bon père, malheureusement nos ressources pécuniaires sont bornées.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 368.
4 La défunte, qui vivait seule, exerçait un ensemble de professions mal défini. Elle s'occupait du trafic de reconnaissances du Mont-de-Piété. Elle était aussi tireuse de cartes. Peut-être avait-elle des ressources encore moins avouables.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, I, p. 9.
Loc. (Littér.). Faire ressource de tout, d'une chose, en tirer parti financièrement.
5 Vous concevez qu'avec une figure comme la sienne on ne manque de rien ici quand on veut en faire ressource; mais elles ont préféré une honnête modicité à une aisance honteuse; ce qui leur reste est si mince, qu'en vérité je ne sais comment elles font pour subsister.
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 613.
3 (XVIIe). a Plur. Forces psychiques, possibilités d'action qui peuvent être mises en œuvre, le cas échéant. Faculté(s), réserve, richesse (fig.). || Les infinies ressources de l'homme (cit. 45). || Les ressources du cœur (cit. 169). || Il y a « des ressources inépuisables (cit. 5) dans le courage et dans la vertu ».Les ressources de l'artiste (→ Exorde, cit. 3), ses moyens, ses possibilités. || Déployer (cit. 17) toutes ses ressources de séduction. || Des ressources variées (→ Plusieurs cordes à son arc). || Avoir des ressources en soi-même (→ Ennui, cit. 19; matériel, cit. 8).
6 (…) elle me révélait, comme autant de merveilles, des trésors de dévouement, d'abnégation, des ressources de prévoyance presque égales aux profondeurs de sa charité.
E. Fromentin, Dominique, XIII.
Un homme de ressources, habile et plein de ressources (au sens 3) ou apte à trouver une ressource (au sens 1) en toute circonstance.
Moyens, possibilités. || Les ressources et les secrets du métier (→ Lutte, cit. 2). || Les ressources d'un art (→ Drame, cit. 3), d'une technique; les ressources de la dialectique (→ Mot, cit. 26), de la chicane (→ Plus, cit. 15).(Fin XVIIIe). || Les ressources d'une langue (en tant que moyen de communication, d'expression).
7 Les coiffures de bal n'offrent-elles pas à l'artiste intelligent toutes les ressources imaginables, perles, fleurs, plumes, brindilles, réseaux, nœuds, torsades, bandeaux luisants (…)
Th. Gautier, Portraits contemporains, « Gavarni ».
b Loc. Techn. (Au sing.). || « Ce cheval a de la ressource » (Littré), il est encore capable d'un effort après une course, une fatigue. — ☑ Fig., cour. Avoir de la ressource. || Ne vous inquiétez pas pour lui, il a encore de la ressource.Impers. || Avec lui, il y a de la ressource : il est capable d'efforts, d'améliorations.
4 (Fin XVIIIe). Au plur. Moyens matériels (hommes, réserves d'énergie, etc.) dont dispose ou peut disposer une collectivité. || Les ressources d'un pays, d'un département (→ Facilité, cit. 4, Gautier). || Ressources en hommes et en matériel. || Ressources naturelles de la Terre (permanentes; renouvelables, non renouvelables). || Exploitation des ressources naturelles. || Gestion des ressources naturelles et politique de l'environnement. || Les ressources en énergie thermique, en minéraux… || Les ressources en énergie. || Le recensement des ressources (→ Monde, cit. 21).
8 (…) M. de Lafayette, avec ses trente et quelques mille hommes de garde nationale, avec sa police militaire et municipale, avec les ressources de l'Hôtel de Ville, avec celles de la cour (…) Lafayette, dis-je, avec tant de ressources diverses, ne pouvait rien à cela.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, IV.
5 (1920). Techn. (Au sing.). Évolution d'un avion lorsque la force centrifuge reste constamment dans son plan de symétrie; sa faculté de reprendre de l'altitude par cette évolution. || Avion en ressource (par oppos. à en virage).

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • ressource — Ressource. s. f. Ce qu on employe, & à quoy on a recours au defaut d autres secours, d autres moyens. Il n a point de ressource. il est sans ressource dans son malheur. il est perdu, il est ruiné sans ressource. dans la persecution que j ay… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Ressource — (fr., spr. Ressurs), 1) Hülfe; 2) Hülfs , Erwerbsquellen; 3) Hülfs , Rettungsmittel; 4) Zuflucht; 5) Erholung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ressource — (franz., spr. ssurß), Hilfs , Erwerbsquelle; auch Name geselliger Vereine und ihrer Lokale …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ressource — (frz., spr. súrß), Hilfs , Erwerbsquelle; Erholungsort (Name geselliger Vereine) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Ressource — (resurß), franz., Hilfe, Hilfsquelle, Zuflucht, Erholung …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ressource — [Network (Rating 5600 9600)] Auch: • Quelle …   Deutsch Wörterbuch

  • ressource — (re sour s ) s. f. 1°   Ce qu on emploie pour se tirer d un embarras, pour vaincre des difficultés. •   Les Tarquins demeurèrent sans ressource, BOSSUET Hist. I, 8. •   François de Paule remontre au roi Louis XI, qu il est mourant, et mourant… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RESSOURCE — s. f. Ce qu on emploie, ce à quoi on a recours dans une extrémité fâcheuse, pour se tirer d embarras, pour vaincre des difficultés. Il n a point de ressource. Il est sans ressource dans son malheur. Il est perdu, il est ruiné sans ressource. Dans …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Ressource — Eine Ressource [rɛˈsʊrsə] (frz. la ressource [ʀəˈsuʀs] ,Mittel, Quelle‘ von lat. resurgere ,hervorquellen‘) ist ein Mittel, um eine Handlung zu tätigen oder einen Vorgang ablaufen zu lassen. Eine Ressource kann ein materielles oder immaterielles… …   Deutsch Wikipedia

  • Ressource — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Ressources », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Ressource naturelle, matière première ou… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»